Devenir indépendant

Être indépendant

Le statut d’indépendant fait rêver, à plus d’un titre. Devenir entrepreneur, prendre soi-même toutes les décisions, récolter les fruits de son travail.

Après avoir remporté un concours extrêmement prestigieux pour la construction d’un centre culturel au Japon. Jeanne, jeune architecte très prometteuse, a été engagée par un grand cabinet international.

Aujourd’hui, cela fait 12 ans qu’elle travaille pour cette structure qui devrait prochainement lui accorder le statut d’associer. Au lieu de faire ce qu’il lui plaît réellement, concevoir de grands projets novateurs, exercer mon métier.

La jeune femme consacre la majeure partie de son temps à des questions budgétaires, à la clientèle et à l’encadrement des jeunes architectes, ce qui absorbe beaucoup d’énergies.

Aujourd’hui pour accomplir le travail créatif qui l’a séduite dans cette profession, elle veut s’installer en indépendante. Hormis quelques mensualités à rembourser pour un emprunt immobilier, elle n’a pas de dettes, et son mari perçoit un bon salaire, assorti de nombreux avantages.

Si la perte d’un revenu stable préoccupe son mari, Jeanne, elle, a confiance dans son talent et dans le réseau qu’elle s’est constitué. Même si le développement de la clientèle du cabinet ne l’amuse plus.

Elle n’a pas fait ce métier pour faire gagner de l’argent aux associés. Elle n’est pas un centre de profit et elle est avant tout architecte !

Si certains salariés s’installent en indépendant, c’est un choix délibéré. D’autres s’y résolvent contraints et forcés, en raison de leur âge, de leurs compétences ou de leur situation géographique qui ne leur permet pas de trouver un nouvel emploi salarié intéressant.

Toutefois, même ceux qui n’étaient guère convaincus par cette formule sont nombreux à leur trouver à leur goût, à tel point que, pour rien au monde, ils n’accepteraient de retourner en entreprise.

Certains indépendants sont des passionnés d’authenticité méprisant les valeurs de leur entreprise et le rôle qu’elle les contraint à jouer.

Les experts s’accordent à penser qu’à l’avenir, nous serons de plus en plus nombreux à opter pour ce statut d’indépendant. Les entreprises se recentrent de plus en plus leur activité principale, externalisant quantité de services autrefois assurés en interne.

De la communication interne à la distribution en passant par l’établissement de bulletins de salaires, la gestion des ressources humaines.

Le résultat est que ces entreprises comptent moins de salariés, mais elles offrent des d’opportunités aux free-lances, aux salariés d’entreprises de sous-traitance et aux petites entreprises indépendantes.

En partant, ne coupez pas les ponts avec votre ancien employeur, il vous sera utile, comme référence ou comme nouveau client ou pour vous aider à vous faire connaître par la suite en indépendant.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *