Cultiver l’optimisme

Développer l’optimisme

L’optimisme consiste à voir dans chaque problème comme une opportunité. La prochaine fois que vous avez un problème ou que vous pensez avoir échouer !

Essayez cette pensée : Il y a une autre façon de voir les choses totalement différemment.

Il y a toujours une certaine façon de voir un échec, il existe toujours une vision opposée du problème, offrant une opportunité.

Pour commencer chercher ce genre d’opportunité, c’est bien de le mettre par écrit. Et dites-le à haute voix. Puis continuez à chercher d’autres opportunités !

Vous parviendrez  peut-être à noter plus de dix opportunités découlant de ce problème ou de l’échec auquel vous êtes confronté.

Peu après, vous aurez sous les yeux ces nouvelles opportunités. Mettez alors toutes votre énergie dans celle qui vous semble la meilleure.

Voici une exemple pour vous entraîner : vous n’avez pas obtenu le travail pour lequel vous avez postulé et que vous vouliez réellement.

Les opportunités et les avantages découlant de cette situation sont les suivantes :

  • J’ai pris bien le temps de mesurer le profil du poste.
  • Mon CV et ma lettre de motivation correspondaient.
  • Mon entretien  de recrutement était bien préparé.
  • Ma motivation était forte, mais il m’a manqué 4 mm.

La prochaine fois dans ce cas de figure, il sera important de montrer que vous êtes encore plus motivé et que vous êtes le bon candidat pour ce poste. Renforcez-la encore plus !

L’optimisme consiste à voir chaque problème comme une opportunité. Je ne dis pas qu’il est toujours facile de raisonner ainsi.

Au début, n’essayez de transformer vos problèmes en opportunités que lorsqu’il s’agit de petits échecs ou de soucis mineurs. N’essayez pas au début de résoudre de gros échecs !

Des leçons à en tirer

Il y a 2 façons d’interpréter ses échecs. La première consiste à considérer l’échec comme un désastre et d’y penser sans cesse avec amertume.

De telles pensées vous influencent négativement et essayez de vous dire que vous pouvez apprendre de vos erreurs. L’échec devient alors quelque chose de formidable, une leçon.

C’est une pensée autrement plus réconfortante. La vie devient vraiment une succession infinie de leçon.

Chacun d’entre nous est un étudiant à l’école de la vie, parce que nous avons des choses à apprendre. Ce n’est que lorsque nous n’en apprenons pas la leçon qu’un échec peut vraiment être un échec.

Il nous arrive parfois de penser d’une période de notre vie que ces années ont vraiment été perdues. Elle ont été plutôt des années de préparation, une période de germination.

Efforcez-vous de considérer vos ennuis ou vos malheurs comme les marches de l’échelle de la vie qui vous permettent de vraiment les gravir.

Written by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *